Foire aux questions

Curabitur felis justo, pharetra at imperdiet at, molestie a purus. Fusce nec dolor at ante vehicula commodo. Sed sagittis auctor ipsum, quis imperdiet quam faucibus interdum.

Oui. Les codes à barres EAN sont  Acceptés en Europe et aux Etats-Unis/Canada.

Aliquam ut faucibus purus, id rutrum sem. Curabitur condimentum auctor vulputate. Morbi eu elementum nisl. Maecenas nisl sem, lobortis commodo mauris efficitur, pretium pharetra elit. Duis condimentum, diam at lacinia posuere, diam leo finibus erat, nec condimentum enim risus

Sed id dignissim magna, auctor porta enim. Suspendisse potenti. Ut diam nisi, suscipit vehicula felis et, euismod porttitor est. Fusce eget ultrices erat, et faucibus quam. Sed sed lectus lectus. Suspendisse nisi leo, faucibus nec tristique id, elementum nec sem. Etiam quis libero a justo ultrici

Non. Les codes à barres EAN/UPC, ITF-14 et GS1-128 ont un contenu de données standardisé, ce qui signifie que toute entreprise recourant au système GS1 peut utiliser ces codes à barres sans confusion possible avec d'autres symbolisations. D'autres codes à barres, par exemple le code 39, n'ont pas d'approche standard et multisectorielle des données qu'ils contiennent, ce qui implique qu'ils ne peuvent être utilisés que dans des systèmes clos au sein desquels leur caractère unique est garanti.

Non. Le système GS1 est un système complètement neutre qui peut identifier tout ce qui est échangé entre partenaires commerciaux, et donc également les unités de vente au détail. Les produits peuvent être scannés en tout point de la chaîne d'approvisionnement : lors de l'expédition par le fabricant, la réception par le distributeur, le contrôle des stocks, la prise de commande, etc. En bref, le système est utilisé par des entreprises de tous les secteurs du commerce et de l'industrie.

Tel n'est pas le but. Le système GS1 a été conçu pour être utilisé en environnement ouvert et est utilisé la plupart du temps en parallèle avec une numérotation interne (une table de conversion fait le lien entre les deux). Même si certaines entreprises utilisent également la numérotation GS1 en interne, l'utilisation de ces numéros n'exclut pas de faire appel à une numérotation propre à l'entreprise pour des applications purement internes.

Non. Le système GS1 permet l'utilisation de trois types de codes à barres différents sur les suremballages: EAN/UPC, ITF-14 et GS1-128. Le système de numérotation a été conçu pour être utilisé sur tous les types d'emballage et le type de code à barres utilisé dépend des besoins en matière d'information et du support utilisé.

Faux dans la plupart des cas. Le code à barres représente simplement le numéro imprimé en dessous, qui à son tour identifie l'article de manière unique. Toutes les informations relatives au produit sont stockées dans une base de données. Les seules exceptions sont les numéros GTIN-13 pour les unités de vente au détail à quantité variable et les numéros de bons de réduction, qui contiennent la valeur, le prix ou le poids de l'article.

Pas nécessairement. Il est très important que les barres ressortent bien sur un fond clair lorsqu'elles sont exposées à la lumière rouge utilisée par les scanners. Des couleurs froides telles que le bleu, le vert ou le noir peuvent être utilisées sur un fond de couleur chaude, comme le rouge, l'orange et le jaune ainsi que sur fond blanc. Il est essentiel de réaliser un contraste suffisant entre les barres et les espaces. Dès lors, il est indispensable de consulter l'imprimeur pour les combinaisons de couleurs.

Non. Les organisations membres GS1 attribuent des préfixes d'entreprise dont la longueur peut varier entre six et dix chiffres. De cette manière, une entreprise peut demander une capacité de numérotation qui correspond à ses besoins réels. De plus, le préfixe d'entreprise n'identifie pas nécessairement le fabricant, mais l'entreprise qui a attribué le numéro (généralement le propriétaire de la marque commerciale).

Non. Les conditions d'impression déterminent les dimensions du code à barres. Les barres et les espaces doivent pouvoir être clairement distingués. Une mauvaise qualité d'impression nécessitera des dimensions plus grandes.

Non. Les premiers chiffres indiquent le pays d'affiliation de l'entreprise qui attribue les numéros d'article. Les produits eux-mêmes peuvent être fabriqués n'importe où dans le monde. Par exemple, les numéros commençant par 54 ont été attribués par GS1 Belgique, mais cela ne signifie pas nécessairement que leurs membres fabriquent leurs produits en Belgique. Le principe est le même pour toutes les organisations membres GS1 et leurs préfixes.